Performance in the Americas / LA PERFORMANCE DANS LES AMERIQUES

Le projet international et interdisciplinaire “La performance dans les Amériques” invite à s’interroger sur la notion de « performance » – et celle, connexe, de “performativité” (des corps, du genre)- au travers de ses multiples dimensions (artistique, vestimentaire, sociale, linguistique) dans l’aire culturelle des Amériques.

Il s’inscrit principalement dans le domaine des humanités, est au carrefour de plusieurs disciplines (Etudes Anglophones, Etudes Hispaniques, Etudes Filmiques, Etudes de genre, Théâtrologie, Humanités Numériques…) et rassemble des chercheurs et chercheuses internationaux principalement spécialistes de l’aire culturelle américaine (Amérique du Nord et Amérique Latine).

La notion de “performance” est de plus en plus usitée, ses acceptions sont diverses et la notion dépasse largement le cadre que lui avaient fixé les artistes d’ “avant-avant-garde” des années 70 (Roselee Goldberg. La Performance : du futurisme à nos jours. traduit de l’Américain par Christian-Martin Diebold (Performance Art from Futurism to the Present, 1988) 2ème edition. Paris: Thames & Hudson, 2001, p. 9).

Si la performance présente des invariants (comme l’ “anticonformisme”, le désir de “briser les barrières” et d”enjoindre le public à “revoir sa position par rapport aux arts et à la culture”, Goldberg, op. cit., p. 7 à 9), elle a aussi des variables et, dans un contexte de circulation des objets culturels et des pratiques et d’éclatement des frontières entre disciplines, est en mouvement constant. Ce sont ces invariants, mais surtout ces variables, que le projet souhaite mettre en avant afin d’établir une grille de lecture de la performance issue d’une approche à la fois herméneutique et heuristique.

Le projet “La performance dans les Amériques” est le prolongement et l’élargissement d’un travail collaboratif commencé en 2017 et qui a donné lieu à une première publication, intitulée “Women and Feminism(s) in Performance” (“Femmes et féminismes en représentations”, RFEA, Revue Française d’Etudes Américaines, n°158, Paris, Belin, 2019, URL: https://www.cairn.info/revue-francaise-d-etudes-americaines-2019-1-page-3.htm). La publication, principalement centrée sur les Etats-Unis, traite de la perfomance et de la performativité du genre (Judith Butler, Gender Trouble. Feminism and the Subversion of Identity, London, Routledge, 1990), des corps et du langage dans une perspective féministe et intermédiale (journaux, séries TV, cinéma, activisme en ligne) et montre que performance et performativité sont deux notions proches mais dont le sens ne se recouvre pas totalement en fonction du médium utilisé, de l’acte / action “performée”, et du public visé.

Le projet cherche donc également à explorer ces deux notions, la manière dont elles interagissent ou se chevauchent, et les élargir à l’aire culturelle des Amériques et des divers acteurs et publics.

Les tout premiers objectifs définis sont les suivants:
-établir un état de l’art interdisciplinaire sur la notion de performance et ses acceptions, usages et pratiques;
-établir une typologie des performances qui repose tout autant sur les invariants (ex: une performance nécessite un lieu (virtuel, réel), un / des acteurs-trices / agents, performeur-euses, un public, des publics, un-e spectateur-trice, un jeu d’action et de réaction…) que sur les variables.

Les premiers livrables sont les suivants:
-novembre 2021 : colloque international et interactif “La performance dans les Amériques” (Université de La Rochelle) où alterneront présentations académiques classiques (talk, keynote) et performances (digitales, théâtrales). Le colloque se tiendra dans divers espaces (amphithéâtre, salles de spectacle, salles de cours traditionnelles…) afin d’analyser l’impact du lieu sur la réaction du public et sur l’interprétation d’une performance ou acte performatif. trois volets majeurs seront présents avec pour chacun un(e) à deux keynote speakers pressenti-e-s : 1. Télévision et images mouvantes (keynote : Janet McCabe, Birkbeck, University of London, et Kim Akass, Rowan University, USA), 2. Material Culture (Keynote : Pamela Church Gibson, London College of Fashion), 3. Theater and Performative Arts (Keynote: Jorge Dubbatti, Universidad de Buenos Aires).
-publication conjointe, coordonnée par Elodie Chazalon (Université de La Rochelle) et Janet McCabe d’un numéro de CST online (Critical Studies in Television) avec pour thématique “TV and performativity”, pour le printemps 2023.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search